Un médecin traitant, pour quoi faire ?

La mutuelle répond à vos questions

Mis en ligne le 2 novembre 2006  

Aujourd’hui, comme chaque assuré de plus de 16 ans, vous êtes invité à choisir votre médecin traitant. C’est le médecin que vous irez voir pour tout problème de santé et qui pourra ensuite, si nécessaire, vous orienter vers un confrère. Des tarifs différents sont appliqués par la Sécurité sociale en fonction de votre passage, ou non, par un médecin traitant.

C’est le médecin que vous irez voir pour tout problème de santé et qui pourra ensuite, si nécessaire, vous orienter vers un confrère. Des tarifs différents sont appliqués par la Sécurité sociale en fonction de votre passage, ou non, par un médecin traitant.

- Comment choisir mon médecin traitant ?

Tout médecin peut devenir votre médecin traitant. Néanmoins, un médecin généraliste sera le plus capable d’avoir une vision globale de votre santé. Si vous avez déjà un médecin de famille, vous le choisirez tout naturellement. Pensez aussi que vous serez peut-être amené à le consulter régulièrement : le mieux est donc d’opter pour un généraliste de secteur 1, qui ne pratique pas de dépassements d’honoraires.

- Quand devrai-je le consulter ?

Allez voir votre médecin traitant dès que vous rencontrez un problème de santé.
Si besoin, il pourra ensuite vous adresser à un autre médecin (un spécialiste le plus souvent) pour un avis ponctuel ou un suivi régulier. Dans ce dernier cas, il ne sera pas nécessaire de repasser systématiquement par votre médecin traitant. Le spécialiste l’informera juste des actes et soins dispensés.

- Et si je dois changer mes lunettes ?

Vous n’avez pas besoin de passer par votre médecin traitant pour aller voir votre ophtalmologue. Même chose pour le gynécologue, le psychiatre mais aussi le dentiste et le pédiatre.
Toutefois attention ! Si vous consultez ainsi un spécialiste en accès direct autorisé sans avoir déclaré de médecin traitant, vous êtes considéré comme étant en dehors du parcours de soins coordonnés et vous serez moins bien remboursé.

- Et que se passe-t-il en cas d’urgence ?

Il est toujours possible de consulter librement un médecin en urgence sans que cela vous coûte plus cher. Il en va de même si vous devez consulter loin de votre domicile, pendant vos vacances par exemple. De plus, si votre médecin traitant est absent, n’hésitez pas à aller voir son remplaçant.

- Et si je ne suis pas satisfait de mon médecin traitant ?

A tout moment, vous pouvez changer de médecin traitant sans avoir à vous justifier. Il suffit pour cela de remplir et renvoyer une nouvelle « déclaration de choix de médecin traitant », qui annulera la précédente.

- Finalement, qu’est ce que j’y gagne ?

•Une meilleure orientation dans le système de santé. Le suivi régulier et adapté par votre médecin traitant vous évitera par exemple les consultations inutiles et les examens en double.

•Une bonne tenue de votre dossier médical puisque votre médecin traitant recevra et conservera tous vos résultats médicaux.

•La garantie de bénéficier de meilleures conditions tarifaires et de remboursements par la Sécurité sociale.

La tarification vous semble compliquée ? Téléchargez le dépliant édité par la FNMF (Informations pratiques > rubrique documents à télécharger)