La Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF)

Premier mouvement social français, la Fédération regroupe la quasi-totalité des mutuelles santé.

Mis en ligne le 3 novembre 2006  

Aujourd’hui, déjà 38 millions de personnes sont protégées par ces mutuelles, organismes à but non lucratif fondés sur des principes de solidarité et de non discrimination.

Avec la Mutualité Française, votre mutuelle s’engage au sein de l’économie sociale.

L’économie sociale est la forme économique constituée par des groupements de personnes, et non de capitaux, dont la finalité est la satisfaction des besoins humains.

Elle repose sur quatre principes fondamentaux :
-  la liberté d’adhésion,
-  l’indépendance à l’égard des pouvoirs publics,
-  la non-lucrativité
-  et la démocratie participative.

Les mutuelles représentent une de ses formes, à côté des associations gestionnaires, des mutuelles d’assurances et des coopératives de toutes natures.

La Mutualité est un acteur majeur au cœur de l’économie sociale pour défendre et promouvoir cette forme économique basée sur la solidarité.

La Mutualité française a participé activement à la création du Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l’économie sociale (Ceges) en 2001, organisme représentatif de l’économie sociale en France. Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité française, en a été le président jusqu’en janvier 2005 ; Jean-Claude Detilleux, président du Groupement national de la coopération, lui a succédé.

Enfin, la Mutualité française, par le biais du Ceges et de l’Association internationale de la Mutualité (AIM) est membre de la CEP-CMAF (Conférence européenne permanente des coopératives, mutualités, associations et fondations), l’organisation européenne de l’économie sociale, dont la mission est de faire reconnaître la diversité des formes d’entreprendre.

Pour prendre connaissance des 8 engagements de votre mutuelle adhérente à la Mutualité Française, téléchargez ci-dessous le fichier "Votre mutuelle s’engage".