L’Institut National du Cancer et la Mutualité Française signent un accord cadre

Mis en ligne le 12 juillet 2007  

Développement du centre de contact, élaboration de critères de qualité, accompagnement des adhérents : ce sont les premières actions de l’accord tripartite conclu le 22 juin entre la Mutualité française, la Ligue nationale contre le cancer et la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer.

Cet accord cadre a pour objectif d’accompagner l’approche globale de la prise en charge du cancer souhaitée par la Mutualité Française dans le cadre de son Parcours de Santé Mutualiste. Cette prise en charge concerne la phase de la prévention et du dépistage, de la maladie, de l’accompagnement et de la réinsertion.
Elle se veut spécifique et personnalisée : elle est destinée à la personne et à son entourage.

L’Institut National du Cancer et la Mutualité Française ont d’ores et déjà retenu quatre actions :

-  Informer et soutenir les adhérents mutualistes et leur entourage
La Mutualité Française pourra être le relais des campagnes de communication et d’information de l’Institut National du Cancer auprès des adhérents mutualistes via les différents supports de communication des mutuelles.

-  Permettre aux adhérents mutualistes d’accéder à une information transparente sur le système de santé
L’un des objectifs du Parcours de Santé Mutualiste est d’offrir aux adhérents mutualistes, à leurs proches et aux professionnels qui les accompagnent, un point d’information unique multimédia appelé centre de contacts couvrant un champ d’informations sanitaires, sociales et médico-sociales.
Dans le domaine du cancer, la Mutualité Française souhaite aider l’adhérent à s’orienter dans le système de soins notamment en mettant à sa disposition, dans un premier temps, la liste des radiologues agréés dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein et les coordonnées des structures de gestion qui gèrent l’ensemble des dépistages organisés (sein, colorectal) dans chaque département.
En complément de ce dispositif un partenariat est envisagé sur la ligne Cancer Info Service.
L’Institut National du Cancer associera la FNMF à sa démarche visant à mettre en place un centre national d’information de référence sur le cancer afin que les adhérents puissent en bénéficier.

-  Accompagner les adhérents mutualistes et leur entourage
L’Institut National du Cancer apportera à la Mutualité Française son expertise relative notamment à l’accompagnement des malades et au soutien de leur entourage : pour faire face aux difficultés quotidiennes et familiales, sociales et économiques posées par la maladie.

-  Participer à la détection, au dépistage et au diagnostic précoce.
La Mutualité Française en lien avec l’Institut National du Cancer s’engage à développer des services de dépistage.

source : FNMF

Rappelons qu’en France environ 800 000 personnes vivent actuellement avec un cancer et 2 millions en ont eu un au cours de leur vie.
Avec 280 000 nouveaux cas diagnostiqués, soit environ 140 000 adhérents mutualistes, et 150 000 morts par an, le cancer représente la deuxième cause de mortalité et, surtout la première cause de mortalité prématurée.